Notre chemin d’Avent 2014-4

Quatrième semaine

4_advent_02

La quatrième semaine de l’Avent est très brève cette année, trois jours seulement, plus la vigile de Noel; cependant, le 4e dimanche de l’avent nous fait franchir une étape significative dans notre parcours. La liturgie de ce dimanche se construit sur les aperçus de la semaine précédente au désert, et leur fait atteindre un sommet dans l’intimité de l’Annonciation à Marie [Luc 1]. Le sens de Dieu et de soi-même dans une confiance mutuelle ainsi que la promesse et l’assurance que nous percevons dans ce texte nous invitent doucement à reconnaitre plus finement et à accueillir les initiatives de Dieu dans nos vies. « Qu’il me soit fait selon ta parole »

Cette fois encore, les 2 autres textes de la liturgie jouent un rôle essentiel en relation avec ce récit central. En Samuel 7., Dieu rappelle à David combien il fut intime avec lui, qu’il soit berger ou prince, intimement et mutuellement, promesse et assurance affirmant la qualité unique de cette relation dans toute sa singularité, et aussi nous entrainant à trouver les traces ou les petits signes des initiatives divines intimes dans nos propres vies. Dans sa lettre aux Romains, Paul parle de la révélation d’un mystère longtemps gardé secret par Dieu mais maintenant révélé à ceux qui s’ouvrent à l’obéissance (et a l’intimité) de la foi. Comme l’avent se termine, nous dirigeons nos pas vers la mangeoire de Bethleem, pour rencontrer Dieu dans l’intimité de l’humanité, dans « l’enfant né pour nous, le fils qui nous est donné » [9,6]

Sr. Diane Willey, nds
Jerusalem