NDS à Nabeul

sr Janine and sr AraEn terre d’Islam, parmi les fils d’Abraham, à Nabeul : Janine ayant enseigné de nombreuses années dans les Lycées tunisiens, Aracely sage-femme ayant travaillé auparavant en service de maternité et dans des centres de Protection maternelle et infantile et Agnès elle aussi à la retraite après avoir enseigné surtout en Turquie . Nous faisons actuellement partie d’une ONG tunisienne ” La Voix de l’Enfant ” créée en 1989 par Janine, Aracely et des amis Tunisiens. ”

La Voix de l’Enfant est une association qui vient en aide à l’enfance en difficulté et lutte contre toutes formes d’exclusion de l’enfance ” Cette Association nous met en relation quotidienne avec des Tunisiens. C’est là un dialogue qui passe par la vie. Ensemble avec les Tunisiens, nous menons les mêmes luttes pour  les mêmes valeurs, nous menons le même pari pour la vie.

  • Sr Agnes and sr AraNous travaillons dans un Centre d’accueil pour enfants abandonnés ou en attente que leur mère biologique trouve des solutions qui lui permettent de reprendre son enfant. Certains enfants se préparent à partir avec des parents adoptifs. D’autres enfants encore que les mères ne veulent pas abandonner mais qui ne sont pas dans les conditions matérielles pour les accueillir, partent dans des villages d’enfants SOS.
  • “J’ai droit à ma maman”. C’est un projet dont le but est de soutenir, écouter et accompagner les mères célibataires afin qu’elles arrivent à se réintégrer dans une société très sévère à leur égard. C’est un ” Lieu d’écoute ” de rencontre et de dialogue, ” espace de liberté ” qui permet peu à peu à ces femmes de se mettre debout et leur donne des ” repères ” pour assumer leur vie.

Essalem

Rose-Anna travaille à Tunis. Avec elle, nous formons une seule communauté, celle de Tunisie, Elle aussi, travaille dans le social. Tout d’abord elle assure à Essalem    une présence  pour s’occuper comme « secrétaire générale de la bonne marche du projet «  Mains de femmes » encadrant ou conseillant le personnel d’autre part elle accueille des jeunes et leur mère demandant une aide pour un projet de scolarisation ou de formation professionnelle ou de mise en place de micro projet. Les autres  jours de la semaine, Rose-Anna se consacre à l’association Amal pour la famille et l’enfant, association qu’elle a aidée à créer avec des amis tunisiens en 1992 et qui s’occupe des mamans célibataires. L’association a un foyer de 18 chambres pour les accueillir pour une période de 6 mois durant laquelle divers services sont proposés :  social, juridique, psychologique, professionnel, renforcement des liens avec la famille et le père de l’enfant, etc….