Anniversaire de la mort du Père Marie le 6 mai 2015

 « Que peut-on faire d’un pauvre aveugle qui ne doit plus songer qu’à se préparer à la mort », répétait-il sans cesse. «  Pour l’amour de Dieu, laissez-moi mourir en paix dans mon petit coin, vous verrez que je ne survivrai pas longtemps à notre bon père. Le bon Dieu s’est trompé, j’aurais dû partir le premier. J’ai toujours espéré que je ne vivrai pas plus longtemps que la Sainte Vierge, 70 ans. » Mère Eléonore.

C’est dans ce « petit coin « du cimetière tout fleuri par les soins de Frère Carlos que nous avons commencé notre célébration de l’entrée dans la vie du père Marie, le 6 mai 1884

Puis nous sommes allés en procession jusque sur la terrasse du noviciat où une Eucharistie nous a rassemblés. Elle fut présidée par le père Paul Collin, ancien curé de la paroisse hébraïque de Bersheva., et évêque auxiliaire émérite de l’Eglise Chaldéenne.

Gâteaux et boissons nous attendaient ensuite dans la maison du Noviciat.

Joyeuse réunion Sionienne autour de celui qui continue à inspirer notre ministère d’accueil dans cet espace de beauté et de paix.

Sr Anne-Catherine Avril, nds